L’éveil du système émotionnel pour servir notre épanouissement

 

 Sans chercher à faire trop compliqué, la vie, d’elle-même, pousse à évoluer sur le plan émotionnel.

C’est par des moments difficiles, que nous pouvons appeler « épreuves », ou alors par des déceptions et autres frustrations que la vie, l’univers, le karma, Dieu, ou… ( peu importe le nom que vous donnez à ces étapes ) nous plonge dans la vulnérabilité, la souffrance, la peur, la colère ou même la tristesse.

Alors, naturellement, de nombreuses personnes acquièrent de l’expérience, ce que nous pouvons définir de maturité, voire de sagesse. Mais cela s’installe dans le meilleur des cas, à savoir, si la personne prend du recul, ne se ferme pas comme une huitre et ne se blinde pas de carapaces, s’empêchant de vivre librement par peur de souffrir à nouveau. D’autres encore optent pour la colère et deviennent aigris, dans le jugement et la critique.

Nous pouvons également passer par plusieurs de ces étapes, en même temps ou en différé. Ce n’est pas grave, nous sommes humains et l’erreur fait aussi partie du cheminement.

Toutefois, ce qui est important, c’est de se positionner à un moment et de comprendre qu’un conditionnement négatif aura bien plus l’effet d’un poison que d’une armure.

 

 Comment se positionner ?

Il s’agit de prendre du recul, de faire un travail sur soi, ce qui permettra de prendre conscience de l’aspect nocif d’une vie remplie d'émotions de grande intensité.

Alors, s’impose le choix de baisser les armes et de redonner libre court à de la sensibilité naturelle.

Comme c’est écrit plus haut, c’est une histoire de choix qui pousse à une décision. Celle de modifier le regard que l’on porte sur la vie, sur les autres et sur ce que l’on expérimente.

Si l’on accède à une perception plus philosophique qui gouverne les lois de l’épanouissement, alors, c’est sans appel que l’on se dirige vers un mode de vie qui permet une meilleure gestion des émotions.

Se positionner, c’est faire le choix d’une meilleure qualité de vie, pour plus de bien-être, de joie, de sérénité et d’épanouissement. Mais cela veut donc dire de mettre de côté le mauvais ego, accepter de se remettre en question, comprendre qu’il y aura besoin de changement.

 

Qu’est-ce que l’éveil du système émotionnel ?  

 Il s’agit de cette faculté à obtenir les émotions adéquates en fonction d’une situation, sans que cela ne nuise ou ne parasite ni le bien-être, ni la capacité de développement de la personne.

Nous parlons alors d’un mouvement des émotions, approprié, qui soit suffisamment bref dans l’intensité et qui chemine vers un retour au calme. Et cela, avec une prédominance positive en rythme de croisière.

Nous parlons alors d’une connaissance objective et d’une importante maitrise de soi.

 

Pourquoi est-ce important de chercher à atteindre l’éveil du système émotionnel ?  

  • Parce que des émotions en découle notre capacité à éprouver de la joie et de la sérénité.
  • Parce que les émotions font partie de nos mécanismes de protection.
  • Parce qu’une bonne gestion de nos émotions permet d’accéder à une meilleure qualité de vie.
  • Parce que trop d’émotions de haute intensité créent des problématiques et manifestations physiques pouvant impacter plus lourdement la santé.

Cela fait partie de nous et œuvre en pilote automatique en fonction des fluctuations de la vie et du quotidien.

Ne pas avoir ce recul porte souvent préjudice, lorsque nous réagissons dans l’aigu, sans que cela ne soit pleinement justifié.

Par exemple, lors d’un refus, d’une provocation, d’une déception, d’une incompréhension, d’une divergence d'opinion… Manquer de cette faculté à tempérer nos émotions va nuire à l’évolution de la situation. En effet, cela engendre le fait d’alimenter le conflit, de rétorquer et de cultiver une situation stérile, de perdre inutilement son énergie à se défendre ou faire valoir notre point de vue à des personnes qui restent fermées.

 

Comment réagit une personne suffisamment éveillée sur le plan émotionnel ?

Elle saura analyser la situation avec beaucoup de vivacité et interviendra de la manière adéquate. Ainsi, elle prendra suffisamment de recul et usera de patience, de tolérance, de compréhension et d’empathie sans être affecté. Si toutefois il s’agit d’un danger avéré ou d’une situation qui nécessite de la réactivité, elle saura agir et user de son conditionnement à la surprise générale.

 

 Une réaction appropriée permet d’accéder à une issue qu’on estimera en notre faveur.

 

Voilà pourquoi il est important de développer cette aptitude. Il n’y a pas de profil qui en soit dépourvu. Peut-être pouvons-nous parler de terrain propice à plus ou moins telles émotions, mais ce cheminement est ouvert à qui le souhaite.

Lorsque l’on analyse l’inconfort quotidien d’une mauvaise gestion émotionnelle, lorsque nous sommes passé par la souffrance, lorsque l’on aspire à un meilleur état de santé et plus d’épanouissements, alors nous ne pouvons déroger à conscientiser ce travail.

 

Car effectuer de la bonne manière, il est possible de gagner du temps et s’éviter que ce soit la vie qui nous l’enseigne.

 

Vous ressentez le besoin d'aller plus loin ? Vous trouverez certainement une solution en   - Cliquant ici -